2ème campagne de stérilisation des chats errants

Du 2 au 23 novembre prochains, la ville d’Albert organise une nouvelle campagne de stérilisation des chats errants, en partenariat avec l’association samarienne de protection et de stérilisation des chats, STERILCAT, en réponse à l’enjeu de prolifération des chats errants dans les rues de la ville, amplifiée par les périodes de confinement.  La première édition, lancée en juin dernier dans certains secteurs d’Albert, avait permis d’initier le travail avec l’association, dans une perspective de continuité. Pour cette deuxième édition, qui s’étendra sur une période de 3 semaines, tous les quartiers de la ville sont concernés.

Les citoyens sont invités à signaler la présence des chats errants dans Albert, par téléphone ou par courriel :

A noter que tout propriétaire a l’obligation de faire pucer ou tatouer son animal né après le 1er janvier 2012 (Article R215-15 – Code rural et de la pêche maritime). Le Code rural confère par ailleurs aux collectivités la capacité d’organiser la capture des chats sans propriétaire afin de réguler leur population. Ces derniers seront pucés et stérilisés par l’association partenaire, qui sera autorisée à garder les chats non identifiés qu’elle jugera sociables afin de les faire adopter.

Considérant qu’un couple de chats peut engendrer quelque 20 000 chatons en 4 ans, la stérilisation s’inscrit dans une démarche de régulation nécessaire et respectueuse de l’animal qui favorise son intégration dans son milieu et constitue un outil de lutte et de prévention indispensable contre les abandons et les maladies infectieuses.