Recensement de la population 2019

Le recensement de la population se déroulera à Albert du 17 janvier au 23 février 2019

Votre participation est essentielle. Elle est rendue obligatoire par la loi, mais c’est avant tout un devoir civique, utile à tous. Merci donc de réserver le meilleur accueil aux agents qui se présenteront à votre domicile.

 

Les chiffres récoltés aujourd’hui serviront à construire demain !

Le recensement, c’est utile

Le recensement de la population permet de connaître le nombre de personnes vivant dans chaque commune. De ces chiffres découlent la participation de l’Etat au budget des communes : plus une commune est peuplée, plus cette participation est importante. Du nombre d’habitants dépendent également le nombre d’élus au Conseil Municipal, la détermination du mode de scrutin, le nombres de pharmacies…

Par ailleurs, ouvrir une crèche, installer un commerce, construire des logements ou développer les moyens de transports sont des projets s’appuyant sur la connaissance fine de la population de chaque commune ( âge, profession, moyens de transport, condition de logement…). Enfin, le recensement aide également les professionnels à mieux connaître leurs marchés et les associations leur public.

En bref, le recensement permet d’ajuster l’action publique aux besoins de la population. C’est pourquoi il est essentiel que chacun y participe !

 

Le recensement, c’est simple : répondez par internet comme déjà 4,9 millions de personnes

Les personnes recensées sont informées de la visite de l’agent recenseur par courrier. L’agent recenseur, recruté par la mairie, se présente ensuite à votre domicile. Il est obligatoirement muni d’une carte officielle qu’il doit vous présenter. Il vous remet alors la notice sur laquelle figurent vos identifiants pour vous faire recenser en ligne sur le www.le-recensement-et-moi.fr . Le recensement est gratuit. Ne répondez pas aux sites frauduleux qui vous réclament de l’argent. Si vous n’avez pas d’accès à internet, l’agent recenseur vous remettra les questionnaires « papier » à remplir et qu’il viendra récupérer à un moment convenu avec vous. Pour faciliter son travail, merci de répondre sous quelques jours. 

  • Pour accéder au questionnaire en ligne, rendez-vous sur le site : www.le-recensement-et-moi.fr  et cliquez sur « Accéder au questionnaire en ligne ». Utilisez votre code d’accès et votre mot de passe pour vous connecter. Ils figurent sur la notice d’information que l’agent recenseur vous a remise lors de son passage. Attention à bien respecter les majuscules et les minuscules, sans espace entre elles. Ensuite, vous n’avez plus qu’à vous laisser guider !

 

  • Si vous répondez sur les documents papier, remplissez lisiblement les questionnaires que l’agent recenseur vous remettra lors de son passage. Il peut vous aider si vous le souhaitez. Il viendra ensuite les récupérer à un moment convenu avec vous. Vous pouvez également les envoyer à votre mairie ou à la direction générale de l’INSEE.

 

Le recensement, c’est sûr : vos informations personnelles sont protégées.

Seul l’INSEE est habilité à exploiter les questionnaires. Ils ne peuvent donc donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal. Votre nom et votre adresse sont néanmoins nécessaires pour être sûr néanmoins nécessaires pour être sûr que les logements et les personnes ne sont comptés qu’une fois. Lors du traitement confidentiel des questionnaires, votre nom et votre adresse ne sont pas enregistrés et ne sont donc pas conservés dans les bases de données. Enfin, toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.

Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Lors du traitement des questionnaires, votre nom et votre adresse ne sont pas enregistrés et ne sont pas conservés dans les bases de données. Enfin, toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.

 

Le recensement sur internet : c’est une économie de plus de 31 tonnes de papier en 2018. On a tous à y gagner !